Vers une région modèle
de développement durable.

Accordé par l’UNESCO, le statut de Réserve de la biosphère constitue l’un des principaux outils internationaux de réflexion sur le développement durable et d’application de celui-ci. Il inclut la dimension humaine et sous-tend le développement régional et la création de richesses.

Les Réserves de la biosphère sont des territoires appartenant à un réseau mondial qui relèvent le grand défi de la durabilité par le dialogue.

Dernières réalisations

Considérant l’importance stratégique de l’entrepreneuriat pour la Manicouagan, les Caisses Desjardins de Baie-Comeau, Hauterive et Ragueneau souhaitent offrir leur soutien et créer des conditions favorables à l’émergence d’un projet d’envergure issu de la collectivité autour de ce thème.
Pour une troisième année consécutive, la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka (RMBMU) permettra à un jeune manicois âgé entre 15 et 23 ans de participer à une expédition dans l’Arctique du 8 au 23 août prochain.
La RMBMU fait office d’agente de concertation entre les différents utilisateurs du massif des monts Groulx, mandat confié par le MDDELCC.
La Charte de reconnaissance de la RMBMU permet à tous toutes types les d’organisations du territoire de marquer leur appartenance et leur fierté envers notre projet collectif, en plus de célébrer leur contribution aux efforts régionaux en matière de développement durable.
Codéveloppé par le Conseil des Innus de Pessamit et la RMBMU, la Station Uapishka a pour objet de favoriser l’occupation dynamique du territoire nordique, afin d’y structurer le développement scientifique, socioprofessionnel, communautaire et touristique.
En 2016, ce sont Alexis Rousseau, 16 ans, de Baie-Comeau, et Eve Martin-Riverin, 20 ans, de Pessamit, qui ont eu la chance de participer à une expédition sur les changements climatiques en Arctique.

Actualités

La RMBMU officialise son offre de services par la création de MU Conseils

La RMBMU lance une nouvelle unité d’affaires qui offre trois catégories de services : acceptabilité sociale, stratégies participatives et planification stratégique audacieuse.

La RMBMU en évaluation périodique pour 2017

En 2007, la Manicouagan se présentait devant l’UNESCO avec les documents portant notre ambition de voir la Manicouagan rejoindre le Réseau mondial des réserves de biosphère. Dix ans plus tard, la RMBMU doit souscrire à un processus d’évaluation périodique du programme MAB de l’UNESCO, un jalon important dans l’histoire de l’organisation !