Premier projet priorisé suite au Forum des jeunes de Pessamit

Baie-Comeau, 27 juin 2013 – C’est le 26 juin dernier qu’avait lieu le premier Forum avec les jeunes de la communauté de Pessamit âgés de 13 à 17 ans. Cette initiative-pilote précède une consultation publique importante qui aura lieu à la fin de l’année pour prendre le pouls des jeunes sur leur situation et leurs différents besoins.

Ensemble, ils ont été appelés à déterminer un projet qu’ils mettront en oeuvre au courant de l’été. Il s’agissait donc d’un exercice pour et par les jeunes ayant comme objectif de leur donner la possibilité de réaliser une activité de groupe durant les vacances estivales. Une dizaine de projets ont été proposés et, suite à un vote, l’idée d’organiser une expédition de canot-camping « sur les traces des ancêtres » au début du mois d’août prochain a fait l’objet d’un consensus. Malgré le petit groupe de jeunes présents pour l’occasion, les échanges furent riches et remplis d’espoir pour les jeunes innus qui désirent contrer l’ennui et vivre une nouvelle expérience cet été.

Trois comités ont été crées en vue de la prochaine réunion du 17 juillet : équipements, aliments et activités. Notons que les jeunes devront également monter leur propre campagne de financement pour défrayer les coûts associés à l’activité. C’est donc une belle opportunité pour eux d’acquérir une première expérience en matière d’organisation de projet et de développement de leur autonomie.

Une grande ouverture de la part du Conseil des Innus de Pessamit a été démontrée, notamment de la part de Monsieur Roland Desterres, directeur de la Commission des loisirs et des sports de Pessamit, qui a manifesté son intérêt de soutenir la démarche en acceptant de faire un prêt d’équipements pour le bien de l’activité (canots, chaloupes, veste de sauvetage, etc.). Monsieur Michel Benjamin, animateur en loisirs, s’est d’ailleurs porté volontaire pour accompagner les jeunes lors de la sortie et leur enseigner divers techniques traditionnelles en forêt (comment pêcher, faire un feu, trapper, etc.).

Rappelons que ce projet est chapeauté par Madame Danielle Riverin, enseignante à l’école secondaire Uashkaikan de Pessamit, et que le Carrefour jeunesse-emploi de Manicouagan ainsi que la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka offrent leur soutien dans la réalisation de la démarche.

Document(s) joint(s)