Approuvé au troisième Congrès mondial tenu à Madrid en février 2008, il propose 67 actions afin de faire des Réserves de biosphère les principaux sites consacrés au développement durable à l’échelle internationale, agissant comme des forums nationaux, régionaux et mondiaux participatifs, suscitant des idées neuves et des actions ciblées, établissant des relations dynamiques et mutuellement bénéfiques entre les populations et la biosphère.

Document(s) joint(s)