Axe d'intervention:

Vingt ans après la tenue historique du Sommet de la terre à Rio de Janeiro où les travaux avaient mené entre autres à l’adoption de la démarche Agenda 21, Marie-Pierre Clavette, anciennement responsable des communications à la RMBMU, s’est jointe à la délégation de la société civile québécoise composée de 77 personnes pour participer au Sommet des peuples Rio +20.

Plusieurs retombées concrètes ressortent de cette nouvelle implication de la RMBMU sur la scène internationale. Madame Clavette a eu la chance de rencontrer le premier ministre Jean Charest et plusieurs membres du gouvernement du Québec lors d’entretiens visant le dialogue entre les représentants politiques et la société civile québécoise. La démarche Baie-Comeau : Ma ville, Ma voix et le nouveau Fonds Aluminerie de Baie-Comeau pour les collectivités durables y ont été présentés avec fierté.

Monsieur Charest a d’ailleurs souligné le rôle de leader de la RMBMU et de Baie-Comeau au niveau international quant à l’application du développement durable.

Malgré les critiques concernant le peu d’engagements obtenus des Chefs d’État du monde présents, selon Mme Clavette, l’effervescence ressentie sur le site du Sommet des peuples était inspirante. Elle a pu constater que partout dans le monde, la société civile s’active, innove et développe de nouvelles façons d’appliquer le développement durable et la justice sociale.