Mieux encadrer la pratique de la motoneige dans les monts Groulx

Axe d'intervention:

La fréquentation du massif est prisée par les randonneurs, la communauté scientifique et les motoneigistes. Phénomène en forte croissance, les adeptes de la motoneige sont invités à souscrire à certaines règles pour respecter ce milieu fragile et les autres usagers non-motorisés.

Rappelons qu’en vertu d’un règlement du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatique (MDDELCC), la circulation motorisée sans autorisation y est interdite dans la zone des sommets (>800 mètres d’altitude) en raison de son impact négatif potentiel sur la flore de la toundra alpine, sur le caribou et sur la faune en général.

Pour profiter du massif en motoneige, les adeptes ont maintenant deux choix : 1) Contourner la réserve de biodiversité par le sentier de la rivière Beaupin (km 369) et ainsi accéder à un secteur de pratique libre (secteur Beaupin) de la motoneige, sans réglementation ; 2) Se procurer les services d’un guide qui, en plus du secteur libre, a accès à certains tracés à l’intérieur du secteur d’accès limité avec guide.

En bref, la pratique de la motoneige dans le massif des monts Groulx devrait toujours se faire en privilégiant les secteurs qui se trouvent à l’extérieur de l’aire protégée.

La Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka (RMBMU) fait office d’agente de concertation entre les différents utilisateurs du massif des monts Groulx, mandat confié par le MDDELCC.

Toute l’information utile au sujet de la pratique de la motoneige dans les monts Groulx a été rassemblée dans un nouveau site web : www.motoneige-groulx.com.