Baie-Comeau, le 27 juillet 2010 – La Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka a le vent dans les voiles avec des projets structurants pour la région, permettant de nouveaux emplois de qualité dans des créneaux porteurs d’avenir.

Jean-Philippe L. Messier, directeur général, peut maintenant compter sur une équipe de six
intervenants en action ! À Marie-Pierre Clavette, chargée de projets et des communications en
poste depuis un peu plus d’un an, s’est ajoutée pour la période estivale, l’Unité spéciale
d’intervention composée de trois étudiants : Mathieu Thériault, chef d’équipe, Marie-Josée Lizotte
et Catherine Rhéaume-Provost, toutes deux agentes de sensibilisation au développement
durable, qui sillonnent la région afin de mieux faire connaître la RMBMU.

Deux nouveaux postes sont créés pour une période de deux ans. Corinne Pedneault, écoconseillère responsable du projet d’accompagnement d’entreprises en développement durable En mouvement a officiellement rejoint l’équipe de la RMBMU. L’équipe compte également une nouvelle intervenante en éducation au développement durable, Véronique Lavoie, qui offrira des activités de sensibilisation et des outils pédagogiques aux écoles dès l’automne.

Ces projets sont rendus possible grâce à l’engagement de partenaires impliqués dans le
développement durable de la région. L’Unité spéciale d’intervention a comme partenaire principal
le Forum jeunesse Côte-Nord. Le projet d’accompagnement d’entreprises En mouvement et Le
projet d’éducation au développement durable comptent sur l’appui du Forum jeunesse Côte-
Nord, la SADC Manicouagan, la Commission scolaire de l’estuaire et le Cégep de Baie-Comeau.

Document(s) joint(s)