Baie-Comeau, le 31 mai 2010 - Jean-Philippe Messier, directeur général de la RMBMU est
présentement à Paris où il participe à la 22e session du Conseil international de coordination
(CIC) du Programme sur l’Homme et la biosphère (MAB Homme et biosphère ), le programme chapeautant les
Réserves mondiales de la biosphère à l’échelle internationale. À titre de représentant du comité
canadien du MAB et de l’Association canadienne des Réserves de la biosphère, Monsieur
Messier prendra la parole devant l’ensemble des états membres pour faire état de la situation
actuelle du réseau canadien des Réserves mondiales de la biosphère.

Composé de 34 états membres de l’ONU, ce conseil fera l’étude des demandes d’inclusion au
réseau des Réserves mondiales de la biosphère et prendra d’importantes décisions quant à
l’avenir du programme MAB

Une fois encore, la Manicouagan rayonne. La Réserve mondiale de la biosphère démontre
encore cette semaine que sa désignation internationale est un pont de collaboration et de
visibilité sans précédent pour la région, faisant connaître la mobilisation de notre communauté
et de nos partenaires envers le développement durable.

___

Le Programme sur L’homme et la biosphère (MAB), lancé au début des années 70, utilise son
réseau mondial de Réserves de la biosphère comme un outil d’échange de connaissances et
d’éducation pour un développement durable local facilité par une prise de décision
participative.

Document(s) joint(s)