La Manicouagan tisse des liens durables avec la Russie

Baie-Comeau, le 17 septembre 2009 – La Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-
Uapishka (RMBMU) accueille depuis lundi, une délégation de Russie, accompagnée par le
Centre de valorisation internationale de l’expertise publique québécoise.

Ces représentants du ministère de la Protection de l’environnement et de la Sécurité écologique
de la région autonome de Okrug sont ici pour s’inspirer de l’expertise de la RMBMU en
mobilisation des acteurs envers le développement durable. Et ce, dans le but de développer une
Réserve mondiale de la biosphère dans la région de Khanty-Mansiysk en Sibérie de l’ouest avec
leur réseau de partenaires industriels et autochtones, des aspects très similaires à notre réalité.
Leur semaine chargée les a amenés à visiter des terrains de coupe avec AbitibiBowater, le
Barrage Manic-5 et rencontrer les représentants de ces partenaires de la RMBMU. La SADC, le
Conseil des Innus de Pessamit, la SAE Manicouagan et Alcoa font partie des autres partenaires
rencontrés ainsi que les PME de Manicouagan qui font partie de la démarche d’accompagnement
en développement durable.

La semaine se termine en beauté vendredi à Pessamit, où la population est invitée à venir
célébrer le deuxième anniversaire de la RMBMU en compagnie de la délégation lors de ce
souper et spectacle traditionnels. Ce sera aussi l’occasion, pour notre Réserve mondiale, d’offrir
un cadeau à toute la Manicouagan en publiant officiellement son Atlas, une oeuvre commune
d’auteurs et de photographes illustrant toute l’exceptionnalité de notre Réserve mondiale. Entres
autres, Pierre Frenette, Serge Jauvin et Marc Loiselle ont participé avec l’équipe de la RMBMU à
confectionner l’Atlas.

Par la suite, une délégation manicoise s’envolera vers la Russie du 19 au 23 octobre dans le but
d’approfondir leurs liens et de développer des relations d’affaires qui ont émergés cette semaine.

Cette visite offre l’opportunité à ces acteurs de créer des liens avec les entreprises et
communautés autochtones de cette région du monde en plein développement industriel, et de les
outiller vers la constitution de leur RMB. C’est pourquoi participeront Raphaël Picard, Chef du
Conseil des Innus de Pessamit, Charles Warren, directeur forestier chez AbitibiBowater et Martin
Ouellet, directeur général de la SADC Manicouagan, en plus de représentants de la RMBMU.

Le financement de ce projet provient du programme Canada-Russia Northern Development
Partnership Program, qui est géré par l’Association des universités et des collèges du Canada et
cofinancé par l’Agence canadienne de développement international et le gouvernement russe, et
qui n’aurait pas été accessible sans notre désignation par l’UNESCO Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture .

Document(s) joint(s)