Deux jeunes sélectionnés pour une expédition en Arctique

Baie-Comeau, le 13 mai 2016. – Suite à un appel de candidatures lancé par la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka (RMBMU), deux jeunes de la région ont été sélectionnés pour participer à une expédition dans l’Arctique du 21 juillet au 5 août prochain. Il s’agit d’Alexis Rousseau (16 ans) de Baie-Comeau, étudiant à l’école secondaire Serge-Bouchard, et d’Eve Martin-Riverin (20 ans) de Pessamit, étudiante au Cégep de Limoilou à Québec en sciences de la nature.

L’aventure 2016, à bord d’un impressionnant bateau scientifique, sera une expérience concrète et inestimable pour Alexis et Eve afin d’élargir leurs connaissances du monde. Le programme Students on Ice est en effet reconnu pour être une puissante salle de classe qui permet de mieux comprendre les enjeux globaux tels que les changements climatiques. Les deux étudiants qui prendront part à l’expérience avec 100 autres jeunes du monde entier seront également en contact avec d’inspirants scientifiques, des aînés, des éducateurs, des artistes, des journalistes et des visionnaires. Près de 80 personnes composent l’équipage d’experts qui accompagnent les jeunes au sein d’ateliers pratiques de recherche scientifique et d’activités interdisciplinaires. Les élèves seront amenés à développer leur leadership et leurs connaissances dans les domaines de l’histoire géopolitique, culturelle, biologique et géologique de l’Arctique.

À noter qu’il s’agit de la deuxième année d’un partenariat de trois ans. Corine Cadoret et Noah Picard-Simon étaient les participants de la première édition. Il sera possible de suivre leurs activités sur un blogue créé à cet effet. Pour rester informé, rendez-vous sur www.rmbmu.com ou sur la page Facebook de la RMBMU.

Rappelons que ce projet est rendu possible grâce au précieux soutien du Conseil nordique des ministres, du Fonds Aluminerie de Baie-Comeau pour les collectivités durables, de la Commission canadienne pour l’UNESCO et des Offices jeunesse internationaux du Québec.

- 
Intégrer le réseau des Réserves mondiales de biosphère repose sur cet accès sans précédent pour la région à une vaste bibliothèque de savoirs et à un potentiel de partenariat avec le reste du monde. La RMBMU catalyse ainsi les occasions de mobilité étudiante, d’échanges et d’apports de connaissances dans notre milieu par la curiosité accrue qu’elle suscite, notamment chez la communauté scientifique. Ce projet prometteur est un exemple d’initiative se classant dans l’axe « accentuer le réseautage » de la RMBMU.

Document(s) joint(s)