Célébration d’envergure nationale à Pessamit

Pessamit, le 21 juin 2017. – C’est dans le contexte du 10e anniversaire de la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka (RMBMU) et de la fête nationale des Autochtones que la population est conviée à une soirée d’envergure au centre communautaire de Pessamit, le 21 juin 2017.

Parmi les 150 personnes présentes, 60 sont des participants de l’événement national de l’Association canadienne des Réserves de biosphère (ACRB Association canadienne des Réserves de la biosphère
) pour lequel la RMBMU est l’hôte cette année et 25 sont des participants de l’expédition effectuée dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération sur le navire Canada C3, actuellement accosté à Baie-Comeau.

Pour l’occasion, activités culturelles, souper gastronomique composé de produits boréaux et de gibiers chassés dans le territoire, musique et danse traditionnelles sont à l’honneur. La soirée est également marquée par le dévoilement de L’appel à l’action de Pessamit, un appel à l’action historique entre l’ACRB et les communautés autochtones du Canada. Ce dévoilement souligne l’importance fondamentale de cheminer collectivement dans un esprit de réconciliation. « Les occasions de collaboration entre les Réserves de biosphère et les peuples autochtones ne peuvent pas s’inscrire dans un modèle figé, mais doivent néanmoins être exprimées et soutenues dans le cadre de principes établis », explique René Simon, chef du Conseil des Innus de Pessamit.

Présente pour l’occasion, madame Meriem Bouamrane, responsable du Programme sur l’Homme et la biosphère de l’UNESCO Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture à Paris, souligne que « les Réserves de biosphère et les réseaux de partenaires qu’ils soutiennent sont dans une situation privilégiée pour faire progresser la réconciliation et pour inspirer la communauté internationale sur les progrès accomplis. La RMBMU fait figure d’exemple en la matière par des initiatives bien concrètes telles que la Station Uapishka et la tenue de l’évènement d’envergure qui rassemble cette semaine des leaders autochtones de partout au Canada. »

De son côté, Sébastien Goupil, secrétaire général de la Commission canadienne pour l’UNESCO, explique que « L’appel à la réconciliation de Pessamit est un rappel fort que les sites désignés par l’UNESCO au Canada et dans le monde ont la responsabilité de contribuer activement au renforcement des liens avec les peuples autochtones. Les Réserves de biosphère canadiennes sont idéalement positionnées pour montrer comment nous passons de la parole aux actes ».

Les célébrations entourant le 10e anniversaire de la RMBMU n’auront pas passé sous silence et resteront certainement gravées dans la mémoire de plusieurs.

Document(s) joint(s)