Baie-Comeau, le 10 mars 2016 - Sous la thématique « Accompagner le développement du Nord », le colloque ADNPlanNord s’est tenu au Centre des arts de Baie-Comeau le 10 mars dernier, précédé par un souper d’ouverture d’envergure à Pessamit le 9 mars.

« Un succès sur toute la ligne », selon le comité organisateur composé de la Chambre de commerce de Manicouagan (CCM), la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka (RMBMU), le Conseil des Innus de Pessamit et le Centre d’expérimentation et de développement en forêt boréale (CEDFOB). Pour cette première édition du colloque, les promoteurs s’étaient donné pour mandat de composer une programmation qui permettrait d’inspirer des moyens concrets pour jouer pleinement, ici en région, le rôle de pilote du développement nordique sur le territoire.

Excluant les participants par vidéoconférence, 250 personnes étaient au rendez-vous, ce qui a largement dépassé les attentes des organisateurs qui ont dû afficher « complet » le 24 février dernier.

En plus des 20 exposants sur place, sept conférences ont été livrées par les distingués invités suivants :

  • Christian Rock, Directeur principal, Marchés autochtones et du Nord de la Caisse centrale Desjardins
  • Denis Villeneuve, Directeur foresterie, Produits forestiers Résolu, Forêt Côte- Nord
  • Robert Sauvé, président directeur général de la Société du Plan Nord
  • Simon Thibault, directeur Némaska Lithium.
  • Marc-André Gervais, Président-directeur général / Métal 7
  • Hugo Asselin Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  • Louis Fortier, Institut Nordique du Québec

La programmation s’est terminée avec un panel de discussion composé de Mme Micheline Anctil, mairesse de la ville de Forestville, préfète de la MRC Haute-Côte- Nord et présidente de l’Assemblée des MRC de la Côte-Nord, M. David Laureti, Directeur, Stratégie et affaires économiques à la Fédération des chambres de commerce du Québec, M. Patrice Bellefleur, étudiant innu à la maîtrise en sciences forestières à l’Université Laval et M. Marcel Furlong, président-directeur général chez ID Manicouagan.

Pour Janie Albert, directrice de la CCM, « le colloque a su offrir une plateforme pour penser un développement sur mesure, par nous pour nous. On a vu et entendu qu’on a toutes les forces vives ici pour faire du développement du Nord un grand projet fructueux qui apporte des retombées pour toutes les collectivités qui l’habitent. »
La Manicouagan lance maintenant le défi aux autres communautés du Plan Nord de prendre le relai pour tenir la prochaine édition de l’évènement. La Chambre de commerce de Sept-Îles aurait d’ailleurs déjà levé la main pour réaliser ce mandat.

Document(s) joint(s)